Bienvenue

Rencontre annuelle 2020 du RHSR

le samedi 29 août

Partager une journée en marchant, échangeant, mangeant ensemble.

Bienvenue à chaque homme intéressé à faire connaissance avec les groupes de parole d’hommes du Réseau hommes Suisse Romande (RHSR)

Rendez-vous à 10h.30  à la gare de CROY-Romainmôtier (sur la ligne CFF Lausanne-Vallorbe : train régional part de Lausanne à 10h.01, arrivée Croy 10h.33).

Nous marchons jusqu’à un petit refuge forestier réservé pour l’occasion.

Nous partageons le pic-nic tiré des sacs : possibilité de grill/nous fournissons la vaisselle, les boissons et le dessert.

Les animations des uns et des autres sont les bienvenues.

Nous vous proposons de vivre un moment de partage sur la manière dont chacun vit la situation sanitaire qui bouscule notre quotidien, nos relations et notre état intérieur :  anxiété ?  modifications de notre rapport aux autres ? sentiment d’être « manipulé » par l’information sanitaire ? expérience enrichissante de la période de confinement avec les siens ? comment est-ce que je vis la distanciation « sociale » ?  ….

Retour à pied à la gare de Croy pour le train de 16h.22 ou de 17h.22
La journée a lieu en principe par tous les temps, car nous disposons du refuge. 
Pour toute question, n’hésitez pas à appeler :
Christophe  ‭079 833 26 59‬ ou Luc    079 581 85 18
 Pour l’organisation, grand merci de remplir le Doodle ci-contre  d’ici à mercredi soir 26.08  https://doodle.com/poll/fc5dwrtgqud7iqid

Vidéo de la rencontre  du  24 août 2019 au Chasseral.

Le Réseau Hommes Suisse Romande (RHSR), c’est quoi ?

A l’image des arbres, debout et cherchant à enraciner notre vie dans le présent, nous sommes des hommes qui sentent le besoin de partager nos expériences, nos réflexions, nos émotions.

Dans les années 1990, Guy Corneau, un psychanalyste québécois, décédé le 05.01.2017, a été plusieurs fois invité en Suisse Romande pour des conférences. Il y parlait notamment de la difficulté qu’ont les hommes à partager leurs émotions entre eux, à vivre leur masculinité dans une société en changement. Il le développa dans son ouvrage « Père manquant, fils manqué ». Il suscita dans les pays francophones la création de groupes de partage et de parole qui existaient déjà dans les pays anglophones. C’est ainsi qu’en France, Belgique, Canada et Suisse vont naître de nombreux groupes Hommes. Le RHSR est la coordination des différents groupes de Suisse Romande.

A qui s’adresse le Réseau Hommes ?

Les groupes sont ouverts à tous les hommes, quels que soient leur religion, leur âge, leur profession, leur préférence sexuelle.

Pourquoi que des hommes ?

Dans un groupe mixte (hommes et femmes), les partages sont riches et différents:

  • La femme s’exprime plus facilement sur sa vie, son ressenti, ses émotions alors que l’homme a besoin de temps, de réflexion pour oser parler de lui.
  • Si un homme se sent attiré par une femme, il lui sera difficile de parler de ses difficultés surtout si elles sont liées à la sexualité.
  • Lorsqu’un homme s’exprime sur un sujet personnel, les autres hommes (étant du même sexe) peuvent mieux capter le contenu ; ce qui peut aussi éveiller des souvenirs oubliés. Si, par exemple, un homme parle de son vécu pendant la grossesse de son épouse, les autres pères sont à même de comprendre ce que ça représente pour l’autre et pour lui-même.

Les femmes ont leurs propres groupes de parole.

Pourquoi participer à un Groupe Hommes ?

« Je me pose des questions sur mon rôle de mari, de père (…) ; je n’ai pas eu de modèle dans mon enfance (…)  ; je me sens en compétition avec les autres hommes (…) ; je me confie plutôt à des femmes, et j’ai de la peine à le faire avec des hommes (…) ; je me sens très mal dans les conflits, je pourrais être violent ou alors résigné (…) ; je n’arrive pas à trouver ma place par rapport aux diktats sociaux (je dois être grand, fort et beau…)

« J’aimerais être plus à l’aise dans ma peau d’homme, plus authentique et vrai, avec mon « masculin » et mon « féminin ».

« La révolution la plus profonde est celle qui prend place dans le coeur d’un individu. Elle est le fruit d’une décision personnelle d’explorer sa sensibilité et de se connaître pour trouver la liberté et le bonheur. Elle consiste à devenir complètement responsable de soi-même. Le Groupe Hommes est un lieu d’entraide et d’amitié pour des hommes qui ont décidé d’entreprendre une telle révolution. Il leur offre un environnement qui soutient leur résolution intérieure. »

Guy Corneau

Comment vit un Groupe Hommes ?

Un groupe est constitué de 4 à 10 hommes  et se réunit toutes les 2 à 4 semaines. Il n’y a pas d’animateur désigné, chacun l’assumant à tour de rôle, ce qui permet à chaque homme d’oser prendre sa place. Un thème ou une activité est proposé pour la réunion.

Le groupe est un espace protégé qui permet aux hommes de partager leur vécu en toute confiance. En tant que groupe autogéré, les participants s’expriment sans jugement moral, sans donner des conseils et sans couper la parole. Au moment de sa constitution puis de son fonctionnement, le groupe accepte 3 règles fondamentales :

  • La confidentialité
  • L’écoute et la bienveillance
  • Le respect de l’autre.

Chacun s’efforce de parler en « je » avec son coeur, plutôt qu’avec son mental,  en exprimant « ce que cela me fait », plutôt que « ce que j’en pense ».

Les Groupes Hommes ne poursuivent pas d’objectifs thérapeutiques et n’offrent aucune « prise en charge ».